Il était une fois … un tableau

Il était une fois….au fin fond d’un placard, caché derrière un vélo et une vieille paire de skis, recouvert par une épaisse couche de poussière, un tableau, un grand tableau, comme on en trouve parfois dans les églises. Cela se passait dans une ville du centre Var, à Draguignan. On avait ouvert ce placard par hasard, dans une salle paroissiale, à l’occasion d’un grand nettoyage de printemps ! Oh, ce tableau n’avait pas une grande valeur artistique, ce n’était pas une grande œuvre d’art, mais, tout de même, il avait sa beauté et son charme, et surtout….il représentait Saint Philippe Néri, ce grand saint au cœur embrasé qui avait fondé l’Oratoire à Rome au XVIème siècle ! Après un rapide nettoyage et un brin de toilette, il fut accroché au mur du secrétariat de cette paroisse. Il avait était donné autrefois à celle-ci par un fidèle paroissien. Or, quelques temps après, à Hyères, au bord de la mer azur et à l’ombre des palmiers, une communauté de l’oratoire voyait le jour. Les prêtres oratoriens, spécialement ceux qui connaissaient bien Draguignan, se souvinrent de ce tableau figurant ce saint cher à leur cœur. Après dix années de patience, grâce à la Providence et à la gentillesse du curé, ce tableau quitta sa paroisse pour s’installer à Hyères. Il appartient toujours à Draguignan mais veille désormais sur l’Oratoire. Et si vous prêtez bien attention, vous pourrez le voir, blotti tout près de Saint Joseph, époux de Marie, dans le calme et la pénombre de cette chapelle latérale de l’église Saint-Louis. Saint Philippe, c’est certain, intercède pour chacun d’entre nous, pour que notre cœur soit, comme le sien, embrasé d’un feu d’amour ! Allez le voir, et si vous le voulez, vous pourrez lui parler …

R.P.Christian

 

tableau chapelle

tableau

Ce contenu a été publié dans Informations. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.