Bienheureux Salvio Huix Miralpéix, 13 octobre

Bienheureux Salvio Huix Miralpéix

(Santa Margarida de Vallors, 22 décembre  1877 – Lérida, 5 août 1936)

Le cardinal Angela Amato, préfet de la Congrégation pour les causes des Saints, a béatifié dimanche 13 octobre Monseigneur Salvio Huix Miralpeix, premier évêque martyr oratorien, parmi 521 autres martyrs de la guerre d’Espagne.

Salvio Huix MiralpéixSalvio Huix Miralpeix est né le 22 décembre 1877 à Santa Margarida de Vellors dans le diocèse de Vic en Catalogne. Il fut ordonné prêtre en 1903 et entra dans la congrégation de l’Oratoire de Vic quatre années plus tard. C’est là qu’il mena la vie de prière des oratoriens durant 20 années, là qu’il enseigna la foi catholique et qu’il administra les sacrements. En 1927, alors qu’il était prévôt de la communauté, il fut nommé évêque d’Ibiza. Transféré  dans le diocèse de Lérida en 1935, il fut très apprécié pour son zèle apostolique.

Le 21 juillet 1936, les forces républicaines forcèrent l’entrée du  palais épiscopal et l’évèque Miralpeix trouva refuge malgré son gré chez des amis pour sauver ses associés. Comprenant le danger pesant sur ceux qui le protégeaient, il quitta sa cachette et se présenta lui-même à la police en révélant sa véritable identité. Il fut aussitôt emprisonné avec d’autres prisonniers et c’est avec eux qu’il partagea à la fois les souffrances de la prison et les joies des prières faites en secret et des messes célébrées dans la clandestinité…ce jusqu’à la  toute dernière et touchante  communion qui se révéla être leur viatique.

A 4h30 le matin du 5 août, les prisonniers furent tous conduits au cimetière local et exécutés. L’évêque demanda à être le dernier à être tué pour pouvoir donner l’absolution et réconforter ses compagnons dans leur martyre. Avant d’être arrêté, il avait confié sa croix pectorale à un ami, lui demandant de l’apporter au Saint Père à Rome : il offrait sa vie pour lui et désirait qu’on l’assure de sa fidélité envers lui.

La béatification de l’évêque Miralpeix, premier oratorien martyr, a été célébrée à Tarragone le dimanche 13 octobre 2013.

 (Traduit de l’anglais par Pascale W. de l’Oratoire séculier de Nancy)

Les commentaires sont fermés.