Saint Philippe Néri

21 juillet 1515 à Florence – 26 mai 1595 à Rome             Fête le 26 mai

 Pour mieux le connaître, cliquez sur :

 Récit de la vie de Saint Philippe

San_felipe_neriQuelques dates de saint Philippe Néri

-          1515 : Naissance à Florence. Education chez les Dominicains du Couvent San Marco.

-          1530 : Il quitte Florence, vit un moment à l’ombre du monastère du Mont Cassin (bénédictins) puis dans un ermitage dans la montagne, au-dessus de Gaëte, au bord de la mer

-          1532-33 (?) : Arrivée à Rome et vie comme ermite. Fréquente St Ignace de Loyola. Se retire souvent sur la Janicule, près de la petite église St Onuphre.

-          1544 : Pentecôte personnelle de St Philippe dans les catacombes de St Sébastien qu’il fréquente toutes les nuits. Le jour il est sous les porches de églises ou au Campo Fiori et vie Giulia, « son quartier ».

-          1545-50 : Commencement de son apostolat comme laïc : appel à la conversion, adoration du St Sacrement pendant 40 heures et soin des malades et des pèlerins.

-          1551 : Ordination sacerdotale et installation à St Jérôme de la Charité

-          1552 : Commencement de l’oratoire des fidèles dans sa chambre avec 8 jeunes durant la sieste et après le travail. Le dimanche, par des promenades.

-          1554 : L’Oratorio qui a grandi, s’installe dans les combles de l’église St Jérôme. Commencement des grands pèlerinages aux Sept Basiliques

-          1559 : Calomnies, persécutions et enquêtes

-          1565 : Premier embryon de la Congrégation de l’Oratoire : le groupe des fidèles est trop nombreux et Philippe demande aux premiers jeunes de devenir prêtres. Ils acceptent à condition de vivre avec lui.

-          1575 : Fondation de l’Oratoire par le Pape Grégoire XIII et commencement de la construction de la Chiesa Nuova.

-          1588 : Philippe réside enfin à l’Oratoire de la Valicella… mais dans une aile à part et avec une loggia sur le toit.

-          1595 : 26 mai mort du saint.

Pour approfondir :

Paul TÜRKS, Philippe Néri ou le feu de la joie, éd. Bayard-Centurion, Paris, 1995.

Giorgio PAPASOGLI, Philippe Néri, un homme dans son siècle, éd. Téqui, Paris, 1991

Edoardo Aldo CERRATO, Paroles pour aujourd’hui, éd. Téqui, 2008

 

 

Les commentaires sont fermés.